Pourquoi YAMAHA n'a pas encore une gamme de véhicules éléctriques ? L'avis de YAM PARIS 15

Tout d'abord, il faut rappeler les avantages d'une moto ou d'un scooter électrique :

- Le silence est très apprécié en ville.

- En équivalence de cylindrée, un véhicule électrique est plus performant, car la loi française est très avantageuse  : un équivalent 125 électrique peut faire la puissance d’un 650cm3 thermique car la loi précise la puissance nominale (qui détermine la vitesse) et pas la puissance en crête (accéleration) ... cela peut permettre d'éviter de passer le permis de conduire ...

- L'entretien se limite aux pneus et aux freins principalement donc c'est économiquement intéressant pour le propriétaire. 

- L'électricité utilisée pour recharger est très bon marché comparée à l'essence.

 

Cependant, plusieurs problèmes subsistent si on imagine que 25% des deux roues deviennent électriques :

- La recharge

Il faut un grand nombre de zones de recharge et surtout il faudrait que celles-ci soient rapides (donc cela consomme énormément sur une courte durée).

Nos installations techniques ne peuvent supporter une demande en énergie beaucoup plus importante pour l'instant donc il faudrait de nouvelles centrales nucléaires, du photovoltaïque (qui ne produit pas la nuit) et éolien (encore faut il beaucoup de vent). Où mettre tout cela ??? Qui voudra de ça à côté de chez lui ? 

- Les prix

Même si les prix des composants et surtout des batteries baissent, le coût à l'achat est supérieur à celui du thermique et ne peut pas être intéressant pour un usage modéré (jusqu'à 4000kms/an). Toutefois, les frais d'entretien et de carburants étants très inférieurs, un gros rouleur (+ de 10000kms par an) pourrait y trouver son compte à condition de s'accomoder des bornes de recharges actuelles.

- L'autonomie

Une moto ne pourra jamais avoir la même autonomie qu'une voiture pour des raisons de place et surtout de poids.

Il faut savoir que l'autonomie d'une batterie est décroissante au fur et à mesure de son usure  et elle varie aussi en fonction de la température lorsqu'il fait très chaud ou très froid.

 A noter que YAMAHA est un constructeur dont le business modèle est basé sur des quantitées importantes, tout en ayant une qualité exceptionnelle. La demande actuelle est trop faible pour les raisons évoquées précedemment, raison pour laquelle la marque ne s'est pas mise sur le marché. Par ailleurs, afin de garantir un haut niveau de satisfaction, les délais de développement d'un modèle sont relativement longs.

 

Bilan, compte tenu de l'engouement depuis 2018 pour l'électrique et compte tenu du délai habituel de 3 ans pour concevoir un véhicule, il serait probable que d'ici 2021, YAMAHA sorte une une gamme 100% électrique en 50 et 125cm3, plutot urbaine donc. De plus, il y aura plus de bornes de recharges, surtout en ville, les coûts de fabrication seront en baisse, et les progrès technologiques peuvent encore augmenter l'intéret pour cette solution!

Pour les cylindrées supérieures, nous imaginons plutôt de l'hybride, puis plus tard de l'hydrogène, et toujours (pour plusieurs dixaines d'années) du thermique car il y a encore beaucoup de technologies automobiles à utiliser en moto qui peuvent permettre de réduire le bruit, la polution et la consommation (distribution variable, turbo, injection directe etc...) 

 Vous remarquerez que contrairement à ce que l'on entend encore trop souvent, nous n'avons pas parlé d'avantage écologique pour l'électrique car celui-ci n'est pas du tout évident, en tout cas pour l'instant.

Et nous rappelons que le meilleur moyen d'être écolo, c'est de consommer moins (chauffage, achats divers, produits importés), de se déplacer moins et utiliser des transports partagés.

 

 Bonne route !

 


Notre actualité du dimanche 01 septembre 2019